IFSI / IFAS

Marcel Hay

Centre Hospitalier de Montluçon

Contenu de la formation

Le référentiel de donne lieu à l’attribution de crédits européens (ECTS : « European Credits Transfert System »). Les principes qui président à l’affectation des crédits sont de 30 crédits par semestre de formation.

La notion de charge de travail de l’étudiant prend en compte toutes les activités de formation (cours, séminaires, stages, mémoire, travail personnel, évaluations,…) et toutes formes d’enseignement (présentiel, à distance, en ligne,…).

Le diplôme d’Etat d’infirmier sanctionne un niveau validé par l’obtention de 180 crédits européens.

La charge de travail de l’étudiant est évaluée à 25 heures de travail par crédit d’enseignement réalisé à l’IFSI et 35 heures par crédit pour l’enseignement en stage.

La méthodologie proposée par l’ECTS donne les instruments appropriés pour établir la transparence et faciliter la reconnaissance académique. Cette reconnaissance est une condition impérative de la mobilité étudiante.

Selon le schéma suivant

 
sciences humaines
sciences biologiques
15
27
sciences contributives                   
 42

sciences infirmières et fondements
sciences infirmières interventions
posture professionnelle,intégration                             

15
25
26
sciences et rôle infirmier 66 
 
stages
 
60
formation clinique
60
 
unités transversales
 
12
unités transversales
12

Total

180 Total 180

4 types d’unités d’enseignement:

Des modalités pédagogiques variées qui se déclinent dans les unités d’enseignement et d’intégration par des cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux personnels guidés mais aussi par l’analyse de situations professionnelles, la mise en œuvre de situation professionnelle en laboratoire de simulation.

Les unités d’enseignement couvrent 6 champs :

L’enseignement clinique s’effectue au cours de période de stage dans des milieux professionnels en lien avec la santé et les soins.

Selon la directive européenne 2005-36 :

« L’enseignement clinique se définit comme étant le volet de la formation d’infirmier par lequel le candidat infirmier apprend, au sein d’une équipe, en contact direct avec un individu sain ou malade et/ou une collectivité, à organiser, dispenser et évaluer les soins infirmiers globaux requis à partir des connaissances et compétences requises ».

Les compétences infirmières s’acquièrent progressivement au cours des différents stages. Le portfolio de l’étudiant est l’outil qui sert à mesurer cette progression.

Les stages permettent aux étudiants :

En stage, les responsables de l’encadrement sont :

Les lieux de stages sont qualifiés sur la base des critères suivants :

4 types de stages :

Soins de courte : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publics ou privés.

Soins en santé mentale et en psychiatrie : L’étudiant s’adresse à des personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie.

Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion ou une surveillance constantes et des soins en hébergement.

Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie (domicile, travail, école, …).  

Leur répartition suit la maquette donnée par le référentiel :

Pour l’IFSI de Montluçon, le choix de stage long a été retenu afin de permettre à l’étudiant d’être dans une situation plus favorable à la construction de compétences professionnelles. Le dernier stage est laissé au choix de l’étudiant en fonction de son projet professionnel.